• Facebook
  • Twitter
  • Google +

La grande étape

La grande étape - Ann Henson

Je suis super heureuse de pouvoir enfin m’offrir une maison. Après toutes ces années à mettre de l’argent de côté, j’en ai maintenant suffisamment pour passer à cette étape. Et ce n’est pas une étape que je ferai seule. En effet, je m’achète une belle vieille maison avec mon amoureux qui sera bientôt mon mari. Eh oui, on est un peu « old shool », on va se marier ! Donc, avant de penser contacter un électricien ou un Poseur Clôture Frost pour notre future cour, on est en mode organiser notre mariage.

Organiser un mariage, ce n’est pas quelque chose de facile. Je pense que je me suis embarquée là-dedans bien naïvement, ce qui est tout à fait mon style. J’ai toujours l’impression que je peux en faire plus que je le voudrais. Je tiens ça de ma mère, je crois bien.

Nous allons nous marier en campagne, sur une terre qui appartenait au grand-père de mon chum. Au départ, nous voulions faire un mariage intime, mais avec la famille, les amis, les collègues, etc., nous voilà avec un mariage de plus de 200 personnes. Vous imaginez !

Nous avons un peu d’aide financière de nos parents, une chance, surtout avec la maison achetée. Mais quand même ! Pour l’organisation, je ne veux pas trop que les gens s’en mêlent : donc j’ai pas mal ça sur le dos. Mon chum aide à sa manière, mais ne peut pas tout faire. En plus, comme c’est sur une terre, il faut quand même penser que s’il pleut, il faut que tout soit hyper fonctionnel. Ça prend donc un max de chapiteaux. Et comme au Québec, il fait parfois très froid, il faut que tout soit chauffé au cas. Vous imaginez le prix ?

En bref, nous avons beaucoup et peut-être même trop de projets. À voir comment nous allons gérer la suite.

 

The author:

author

Je vous entraîne de mon quotidien ordinaire, vers le vôtre. Vous trouverez de tout dans mon blog, sauf de politique et d’actualité ! Et qui sait, de belles découvertes …