• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Un métier que je n’aime plus

Un métier que je n’aime plus - Ann Henson

Je fais un métier que je n’aime plus. Ça fait beaucoup trop de temps que je travaille dans le domaine du marketing, et la flamme s’est littéralement éteinte. C’est triste, mais c’est ainsi. Je dois donc penser tranquillement à changer de métier. Personnellement, je m’en fou, mais on dirait que ça semble déranger les gens. Mes amis ne semblent pas comprendre, et mon conjoint veut juste trouver des solutions sans nécessairement m’écouter. Mais ça, les hommes sont souvent comme ça, malheureusement.

C’est qu’ils se font une idée de toi, et que de faire ce genre de changement les dérange dans leur propre rapport avec eux-mêmes.

Pour ma part, je dois vous dire que j’arrêterais de travailler, mais mon budget ne me le permet pas. C’est que je suis en train de rénover une maison vous voyez, ça implique donc toutes sortes de frais, notamment l’embauche d’un entrepreneur général, ou le poseur de clôture maille de chaine. Sinon, croyez-moi, je partirais une bonne année dans un pays chaud pour en profiter amplement : servir des cafés, des smoothies et faire du yoga. La vie belle et simple !

Je ne suis pas à plaindre, je vais avoir une très belle maison, mais je dois travailler très très fort pour l’avoir, ce qui ne me comble pas nécessairement toujours de joie ces temps-ci.

Et je me demande quoi faire. Je dois continuer à travailler et étudier en même temps, donc pour changer d’emploi, je me vois mal faire encore un trois ans d’étude, en tout cas pour cet objectif précis, ce ne serait peut-être pas la meilleure idée ? Est-ce qu’un simple DEP pour commencer serait la chose à faire, et éventuellement, continuer mes études ?

Et il y a aussi l’aspect financier. Est-ce que je pourrai subvenir à mes besoins avec ce changement de cap ?

 

Qu’en pensez-vous ?

 

The author:

author

Je vous entraîne de mon quotidien ordinaire, vers le vôtre. Vous trouverez de tout dans mon blog, sauf de politique et d’actualité ! Et qui sait, de belles découvertes …